Rechercher
  • Tsippora

Dans la famille 'femme sans enfants' : The 50 shades of Nova Bordelon



Synopsis

A la Nouvelle Orléans, la série Queen Sugar, suit la vie d'une fratrie (deux sœurs et un frère) qui reprend la ferme de canne à sucre familiale suite au décès du père.

On retrouve, l'ainée Nova Bordelon, journaliste redoutable et militante des droits des Noirs, Charley Bordelon, femme d'affaires mariée à un célèbre joueur de basket qui, avec son fils adolescent Micah, quitte sa maison haut de gamme à Los Angeles et revient au cœur de la Louisiane pour revendiquer l'héritage du père : une ferme de canne à sucre de 800 hectares. Et pour finir, leur frère Ralph Angel Bordelon, un père célibataire au chômage luttant contre ses démons (vols, braquages, etc...) pour élever seul son fils dont la mère toxicomane est absente.


Un amour oui, mais sans effacement

Après mon dernier article sur Nola Darling, cet article sera dédié à Nova Bordelon, le personnage auquel je m'identifie le plus.

Beaucoup de critiques que j'ai lu l'a décrivent comme brisée et comme ayant peur de l'amour. Un amour qui nécessiterait son effacement en tant que femme Noire.

Nova est le portrait d'une femme Noire qui cherche l'amour mais pas que …Elle mets aussi d'autres aspects de sa vie au même rang que cet amour.

Son petit ami a laissé sa femme pour elle. Mais Nova n'est pas restée.

Elle a rejoué ses années de collège et a noué une relation avec une femme. Mais Nova n'est pas restée.

Dans toutes ses relations elle se choisit elle avant ses partenaires.

Elle fait passer son travail avant sa relation lorsque cela est nécessaire et fait en sorte que son/sa partenaire admire cette qualité en elle, reconnaissant qu'une femme passionnée par la mission de sa vie la choisira parfois par-dessus lui.


Son rapport à la maternité

Elle a aimé Dubois pour leur non désir d'enfant mutuel.

Quand vous êtes une femme noire qui ne vénère pas à l'autel de la maternité, vous vous habituez à ce que de bons hommes noirs s'offusquent que leur bonté ne suffisse pas à vous transformer comme par magie en une machine à bébé. Dubois affirme que son héritage résiderait dans le travail qu’il a laissé, l’altruisme qu’il a étendu à sa communauté, et c'est ce qui a fait croire à Nova, qu'avec cet homme, elle pourrait être la femme qu’elle a toujours su être. Elle a dit à Dubois qu'elle en avait assez de courir. Et c'était vrai.


Je souhaite envoyer à Ava et à Oprah une carte de remerciement pour avoir montré aux gens à quoi ressemble une Nova. Enfin, une femme qui désire l'amour, mais pas plus qu'elle ne se désire elle-même.


Queen Yoruba

Oh Nova tu dégages une telle paix intérieure et force.

Je fonds devant ses vêtements, ses bijoux et ses liens avec la spiritualité Yoruba.

Habituellement, lorsque nous voyons une femme Noire (ou simplement des femmes en général) sorcière, spiritualiste, prêtresse vaudou, ou quelque chose de magique au cinéma, elle est montrée comme étant folle, méchante, perverse, remplie d'amertume, de ressentiment ou de colère. Elle est généralement la méchante de l'histoire et utilise souvent sa magie pour causer du tort. C'est tellement rafraîchissant et excitant de voir une Black Woman Magic. D'une manière simple, ses dons et ses intérêts sont traités avec tendresse et grâce. Sa famille ne la juge pas et ne la ridiculise pas pour ses manières et ses croyances, son attitude envers son spiritualisme est tellement réelle. Bien qu'ils ne puissent pas comprendre (ou approuver), ils lui accordent toujours du respect et ne l'appellent pas / ne le considèrent pas bizarre ou mauvais.


Et vous, êtes-vous une Nova Bordelon ?

15 vues